Data entreprise

La confidentialité en entreprise : plus que nécessaire

Les informations confidentielles et sensibles d’une entreprise sont véhiculées par les réseaux sociaux et par d’autres plateformes de collectes de données. Les échanges d’informations sont toujours menacés par les hackers. Lorsque ces informations sont rendues publiques, cela peut mettre toute la vie de l’entreprise dans une situation difficile. Comment éviter la violation de vos secrets d’entreprise ? Existe-t-il des moyens performants pour assurer une meilleure confidentialité ?

Protection des informations sensibles des entreprises : les 3 règles de base

Les fondements inconditionnels de la confiance en entreprise sont primordiaux pour garantir une sécurité des données et des échanges d’informations. L’établissement d’une telle confiance se base sur l’ensemble des participants à la vie de la société, à savoir : les collaborateurs, les partenaires, les clients et les prospects.

Voici les trois points essentiels de la base de la confidentialité en entreprise :

  • Tous les échanges informatiques sécurisés : aucune autre personne ne doit pouvoir lire vos messages ou vos e-mails, destinés à un collaborateur, ou à un groupe de clients.
  • Chaque message envoyé doit être authentifié. Il ne doit subir aucun changement ni altération avant sa lecture par le ou les destinataires.
  • Tous les correspondants doivent s’assurer d’avoir une identité formelle et vérifiable. Interlocuteurs, émetteurs et récepteurs de message doivent tous disposer d’une identité authentifiée. Le risque de fraude doit être nul.

L’informatique : outil efficace pour la confidentialité en entreprise

Les échanges de données se font via des systèmes informatiques. Il est ainsi assez logique d’opter pour des moyens également informatiques pour s’assurer de la confidentialité de ces informations précieuses. Et bien sûr, les solutions informatiques modernes sont désormais mises à disposition des entreprises afin de garantir un haut niveau de sécurité de leurs données personnelles et de leurs secrets commerciaux. Vous pouvez ainsi adopter 3 façons différentes pouvant être associées :

  • Utiliser le chiffrement par clés asymétriques : le système utilise deux clés de codage bien distincts, liés, mais non interchangeables. Ce sont : la clé publique et la clé privée. Il faut savoir que les échanges chiffrés sont bien protégés. Ne codant que le message, la clé publique peut être diffusée en toute sécurité. La clé privée quant à elle est une clé exclusivement secrète.
  • Utiliser des certificats : il est également recommandé d’utiliser des certificats. Ils permettent de s’assurer qu’aucun usurpateur d’identité ne participe à vos échanges. L’objectif est alors de s’assurer de l’authenticité de l’identité de chaque participant : émetteurs, récepteurs, interlocuteurs…
  • Faire usage du protocole SSL ou TLS : le Secure Sockets Layer ou le Transport Layer Security est utilisé pour assurer la protection des transactions en ligne. La fonctionnalité est quasiment identique au chiffrement à double clés. Grâce à ce type de protocole, la garantie sur l’authentification des correspondants sur la toile atteint un niveau optimal.

L’implication des collaborateurs

Il est également du devoir de chaque salarié, d’appliquer les bonnes pratiques pour que la confidentialité en entreprise soit parfaitement établie. Chaque collaborateur doit être sensibilisé sur tous les risques encourus par la société en cas de vol ou de perte de données sensibles. Tout le monde doit être capable d’identifier chaque menace : virus-espion, fausse identité, hameçonnage, etc. Tous les salariés doivent être extrêmement vigilants, avant de diffuser des informations ainsi qu’avant tout envoi de message ou d’e-mail. De nos jours, toute entreprise soucieuse de la protection de ses données sensibles préfère avoir recours aux services d’un prestataire informatique. Expertes dans ce domaine, ces entreprises spécialisées sont aptes à proposer les meilleures solutions pour une confidentialité en entreprise efficace.