offshore

Madagascar : un pays de l’offshore par excellence

L’externalisation de certaines tâches est devenue indispensable pour le développement des agences web et le domaine de l’e-commerce. Aujourd’hui, Madagascar est devenu un pays de référence en matière d’externalisation. En effet, la Grande Île se trouve désormais au même rang que le Sénégal ou le Mali en matière d’Outsourcing. L’internet à haut débit y est également accessible, notamment à Antananarivo sa capitale. Ainsi, depuis une vingtaine d’années, de nombreuses entreprises françaises ou francophones ont choisi Madagascar comme destination offshore. Diverses raisons les ont motivé, en voici un tour d’horizon…

Un large pôle de compétences et une main d’œuvre performante

Le premier avantage en choisissant l’externalisation à Madagascar réside dans les compétences et la jeunesse de la main-d’œuvre. Il faut savoir que plus de 50% de la population ont moins de 30 ans et leur motivation n’en est que plus grande. La maîtrise de la langue française va de pair avec l’ambition des jeunes à intégrer des formations de pointe qui leur garantissent un emploi. Tout cela, conjugué aux aptitudes multiples des ressources humaines disponibles, permet aux entreprises offshores implantées à Madagascar de répondre aux différentes demandes de leurs clients. Les prestations d’Outsourcing proposées à Madagascar touchent de nombreux domaines : rédaction web, traitement de données en ligne et hors ligne, modération et gestion de contenu, transcription audio/vidéo, call center, télé-secrétariat, etc… La ressource humaine malgache est également polyglotte : les jeunes malgaches maîtrisent l’anglais ainsi que d’autres langues anglo-saxonnes ou asiatiques.

Un rapport qualité/prix très avantageux pour un grand potentiel

Au cours de ces dernières années, des centaines de centres de formation professionnelle ainsi que quelques écoles d’ingénieurs ont ouvert leurs portes à Madagascar. Ces établissements se sont focalisés sur la formation aux métiers des technologies de l’informatique, avec plusieurs options spécialisées. A titre d’exemples : les modules Informatique de gestion, Informatique industrielle, Informatique Multimédia, l’IA (intelligence artificielle), Génie Logiciel, Electronique et Télécommunication, Technologie de l’internet, le webdesign, etc.

La main-d’œuvre à Madagascar est également reconnue pour être peu coûteuse : à qualifications égales, le salaire  y est au minimum trois fois plus abordable qu’en France. De même pour le tarif de référence appliqué dans le pays, il est toujours plus bas que celui appliqué dans n’importe quel autre pays européen.

Une destination offshore avec une bonne situation géographique

Autre bonne raison pour externaliser à Madagascar : le décalage horaire. En effet, le pays dispose d’un décalage horaire nettement plus tolérable par rapport aux autres destinations. Ce qui permet aux prestataires de répondre rapidement à toutes les demandes et de livrer à temps, dont le respect du délai est très important.  Il ne faudrait pas non plus qualifier systématiquement la main d’oeuvre locale de «bon marché», dans le sens que sa compétence est reconnue comme étant de qualité. « Rentabilité » devrait par conséquent être conjuguée avec « Equité ».

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*